Le Palais Grand-ducal

Le palais Grand-ducal

Depuis l'avènement du Grand Duc Adolphe en 1890, le Palais grand-ducal sert de résidence officielle au souverain.
Cet édifice était l'Hôtel de Ville de 1572 à 1795, siège de la préfecture du Département des Forêts en 1795, et finalement en 1817 il devint l'Hôtel du Gouvernement de Luxembourg en 1817. A partir de 1817, le Palais devint la résidence du Gouverneur du Roi, représentant du Roi-Grand Duc des Pays-Bas. En tant que tel il était utilisé par le Prince Henri, le lieutenant-représentant du Luxembourg.

Sous le règne du Grand Duc Adolphe, le Palais Grand-Ducal qui servait alors exclusivement au souverain, fut complètement transformé et une aile nouvelle dans la cour, l'aile de Bade, fut rajoutée. Celle-ci abrite les chambres de la famille ainsi que les chambres des invités. L'aile fut construite par l'architecte bruxellois Gédéon Bordiau, assisté par l'architecte de l'État Charles Arendt.

Pendant la seconde guerre mondiale, l'occupant allemand utilisait le Palais grand-ducal pour y organiser des concerts et installer une taverne, la «Schlossschenke». Une rénovation complète (1992-1996) de l'extérieur et de l'intérieur a rendu au bâtiment sa splendeur d'antan.

La partie ancienne entre les deux tours est de style Renaissance (1572), la partie médiane (1741-43) de style Baroque (appelée Balance) remaniée en 1891 en style Renaissance.

Localiser sur Google Maps »