Monument Gëlle Fra

Monument Gëlle Fra

Le Monument du souvenir, communément appelé Gëlle Fra (femme en or, ou femme dorée) en luxembourgeois, est un monument dédié au souvenir des soldats luxembourgeois tombés durant les batailles des deux guerres mondiales et de la guerre de Corée.

La Gëlle Fra fut érigée en 1923 sur la place de la constitution et figure parmi les monuments les plus renommés de la ville de Luxembourg. La statue montre une femme qui du haut d’un obélisque de 21 mètres tend une couronne de laurier vers deux soldats ; l’un veillant le corps allongé de son camarade tombé au cours d’une bataille. En fait, la Gëlle Fra est aujourd’hui dédiée au souvenir des soldats tombés lors des deux guerres mondiales et symbolise la paix et le patriotisme.

En effet lors de l’occupation nazie, la destruction du socle et l’enlèvement de la statue ont provoqué le mécontentement général de la population luxembourgeoise, plusieurs manifestations et le réveil patriotique avec des slogans comme « Roude Léiw, erwech » (Lion rouge, réveille-toi).

Après la Seconde Guerre Mondiale, la statue fut montrée une dernière fois au public en 1955 lors d'une exposition, puis « disparut » jusqu'en 1981, où elle fut retrouvée sous les gradins du stade Josy-Barthel. Une copie fut remontée sur son obélisque et l'inauguration du monument reconstruit eut lieu le 23 juin 1985. L'original est exposé au Musée à Luxembourg. Le site offre d’autant plus une vue panoramique sur la vallée de la Pétrusse, entourée des remparts de la forteresse et sur l’architecture prestigieuse du bâtiment de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat.

En 2001, dans le cadre du forum d’art contemporain, une réplique de la femme dorée a vu le jour, cette fois-ci enceinte et censée souligner les difficultés rencontrées par les femmes dans la société d’aujourd’hui. Cette œuvre, certes éphémère et qui a causé une très forte polémique, témoigne de la forte valeur symbolique attachée à la Gëlle Fra.

Du 1er mai au 31 octobre 2010 la Gëlle Fra fut envoyée à l'exposition universelle de Shanghai. Le vendredi 28 janvier 2011, à 9heures, la Gëlle Fra est revenue de son dernier voyage après près de six mois de pérégrination.

Localiser sur Google Maps »